Julien Glabs est un auteur compositeur interprète et producteur français. 

En parallèle d une activité de composition pour le film, Julien Glabs développe des projets albums, dont un projet éponyme, plus personnel où se mêle univers cinématique et pop.

"Call From The Sky" est sorti le 28 octobre 2022 sur les plateformes de streaming et accompagné d'un clip réalisé par Baptiste Blanpain sur Youtube.

Les autres titres de ce deuxième EP "Hours" vont sortir dans les semaines qui viennent. Lui aussi auto-produit, le premier Ep “ Here I Go “ sorti de façon très intime en 2016 avait été remarqué par la presse spécialisée, et synchronisé sur différents médias. 

 

"Call From The Sky" a par ailleurs été synchronisé sur le film d'Emmanuel Poulain Arnaud "Les Cobayes " sorti sur OCS le 10 Novembre 2021, avec Thomas N'Gijol, Judith Chemla, Dominique Valadié, Stephan Wojtowicz, Thomas VDB, Joséphine Drai ...  Glabs a composé la bande originale du film.

Julien Glabs a également composé la bande originale du film "Le Test" réalisé par Emmanuel Poulain Arnaud, avec Alexandra Lamy, Philippe Katerine, Matteo Perez, Joaquim Fossi, Chloé Barkof Gaillard, Lucile Jaillant.. "Le Test" est sorti en salles le 29 décembre 2021.

Gonzague Legout, qui a réalisé son premier clip "Here I Go" (2017), l'a invité à composer la bande originale de son dernier court-métrage "Il y a beaucoup de lumière ici" (2022). Film muet fantastique tourné en 16mm Noir et Blanc. Le film prend une belle trajectoire, car déjà sélectionné aux prestigieux festivals de Sitges et Thess.

Julien Glabs vient de terminer la bande originale du prochain film de Mélanie Auffret , "Les Petites Victoires" (2023).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tsugi : "À l’écoute des cinq morceaux de son EP, on retrouve la délicatesse de Rhye , la sensibilité de Bon Iver et un peu de l’intensité de Son Lux . 

Artistik Rezo:"À travers une partition électro-pop magnétique Glabs s’interroge sur la distorsion du temps. Celui qui se suspend quand le moment est trop intense. Le même qui s’écoule parfois si lentement qu’on y découvre l’intimité d’une seconde" 

Kao:"les boîtes à rythme, synthés et violons aériens offrent un bien joli écrin aux mélodies entêtantes qui accompagnent cette production soignée à l’ambiance nocturne" 

Aficia: "l’auditeur est transporté dans une composition envoûtante. Échos et percussions attendrissent nos cœurs et nos oreilles pour nous offrir un doux voyage"l 

HumanHuman : "drifting into Jamie Woon territory then pivoting into a Bon Iver -like harmonic zone Glabs 's vocal rides softly on his synth laden soundscapes, occasionally creating a satisfying dissonance that makes the music feel connected and tactile" 

Sodwee: "Glabs doesn’t think twice and takes you onto a stellar journey, across magnificent melodies, arrangements to die for and the final productions values of the best in the industry " 

Indiemusic: ""Cinq pistes sulfureuses et splendides, qui nous étreignent et filent entre nos doigts en y laissant des tatouages indélébiles ; de ceux que l’on aime caresser et regarder, sans jamais pouvoir s’interrompre une seule seconde »